Les erreurs du passé, nourrissent encore le présent.

Le passé est remplit de cicatrices,
D’hommes au pouvoir, de terribles injustices
Le passé est remplit de cicatrices,
De souffrances, d’esclaves voilà ce qu’était la justice.

S’il y a bien une idée commune qui a rassemblé ces meurtriers
C’est cette maladie appelée « supériorité ».

Un petit retour dans le passé s’impose pour vous acteurs du présent,
Un regard en arrière pour ces martyres, ces tristes résistants.

Mon rideau se lève sur le 19e siècle,
L’air est froid au dehors, en ce mois de décembre.
Quelque part, six jeunes se motivent et s’échangent des idées,
Qui prône la suprématie d’une seule race, celle de l’homme blanc.
Mesdames et messieurs approchez et prenez place,
N’ayez pas peur, nous sommes le Klu Klux Klan.

Après ce chapitre j’invite à monter sur scène,
Les acteurs du 20e siècle.

L’Europe prend place, et l’Afrique aussi (Ps : Ailleurs aussi)
D’un côté des chambres à gaz
De l’autre des coups de machettes.
Le résultat est le même mais les traces différentes,
Le cœur s’arrête, la justice sur une pente.

« L’immigration pèse sur la France comme une chape de plomb, 10 millions d’immigrés en 35 ans, 400 000 légaux et clandestins par an, 150 000 naturalisations par an. Quelle humiliante leçon que nous donnent ces Africains déracinés pour garder nos anciens dans ces maisons de retraite mouroirs, en nous disant « mais en Afrique, nous gardons nos parents chez nous » ! Masquer la réalité de la situation de notre pays à nos concitoyens, c’est s’interdire concrètement de proposer les solutions qui s’imposent ».

Voici en ce 1er mai (2010), le discours d’un homme politique
Un homme du présent, ignorant les erreurs d’un passé merdique,
Un homme à la parole facile et qui sans peine,
Porte le nom de Jean-Marie Le Pen.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s