Robe blanche.

Ce soir, dame nature portera sa robe blanche,

Et défilera dans les rues pour les habitués de la manche…

Les autres avertis regarderont par la fenêtre

Les flocons tomber, se déposer, pour enfin paraître.

Et dehors un chant tragique se manifestera

 » Pas cette fois, pas cette fois, nous t’en prions ne nous tue pas ».

Le micro-onde sonne, voilà le café est prêt

Le carton s’chiffone, se déchire… oh, que c’est laid!

La télévision donne les prévisions du lendemain.

Les nuages se forment dans les regards incertains.

 » Noel, Noel, ô papa noel  » ;

 » Remonte, remonte… là haut dans ton ciel « .

C’est court c’est bref comme nos regards souvent sur eux,

C’est triste, c’est clair, tous ces gens si  malheureux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s